CODA a établi des partenariats avec des écoles de sambas en France. Grâce à l’obtention du sponsoring d’une équipe brésilienne d’instruments, CODA se place en pionner dans la batucada au Maroc. Le choix d’enseigner cette discipline très en vogue en Europe, et qui fait carrément l’objet d’une compétition nationale au Brésil, s’est fait par amour pour la musique brésilienne.

La Batucada est née à Rio de Janeiro, elle est un sous-genre de samba. Les instruments utilisés pour jouer la batucada sont principalement des percussions : la caixa de guerra, le tamborim, lesurdo, le repinique, le tarol, la cuica, le pandeiro, les agogos, le chocalho et le reco-reco. L’ensemble des instruments constitue une batterie de percussions dont le « battement » (batucada en brésilien) est à l’origine du nom. La batterie de percussions est au cœur des écoles de samba à Rio de Janeiro et assure la partie rythmique de leurs compositions musicales (sambas do enredo-batterie de samba).